Fairphone 4, première prise en main

Cette année, Sosh m’a encore fait confiance pour tester un téléphone mobile. Merci.
Dans la continuité du test du Fairphone 3+ l’an dernier, cette fois, c’est le Fairphone 4 que j’ai l’honneur de tester. Je vais donc pouvoir le comparer à son prédécesseur qui est devenu mon téléphone de tous les jours depuis un peu plus d’un an.

Pour commencer, je vous propose un court article de prise en main du Fairphone 4 et une comparaison rapide avec son prédécesseur.

Prise en main

Le Fairphone 3 (et 3+) était tout en plastique, certains lui trouvaient un côté un peu cheap. Personnellement, j’ai eu l’impression que ça le rendait surtout plus robuste.

Le Fairphone 4 apporte de ce côté une grosse évolution, la tranche est clairement en métal, gris, fort sympathique au toucher. La brique de plastique noire a cédé la place à du métal arrondi fort agréable en main.

Un design tout en rondeur

La face arrière laisse entrevoir une belle innovation côté photo avec 2 capteurs : un grand angle et un capteur 48Mpx et un dos en plastique antidérapant très agréable au toucher.

Une face arrière en plastique caoutchouté

L’écran accueille en encoche pour laisser un peu de place au capteur en façade et se rapproche des bords ce qui lui permet de grandir sans faire grossir le mobile. Il reste de la marge sur les bords, on est clairement pas au niveau du haut de gamme actuel.

Une encoche sur l’écran qui s’approche des bords mais pas trop

Côté droit, on retrouve les boutons, comme sur le Fairphone 3+ mais le bouton marche/arrêt accueil aussi le capteur d’empreinte.

Tous les boutons sont sur la tranche droite

En dessous, on retrouve le connecteur USB type C, seul connecteur de ce mobile. L’adaptateur pour casque n’était pas inclus dans la boite, à voir s’il le sera pour les modèles de série.

Un simple connecteur USB-C sur la face basse

La tranche gauche n’héberge qu’un trou, pour un micro peut-être et l’encoche pour démonter la face arrière car oui, ce mobile est démontable, Fairphone est ici fidèle à ses habitudes depuis maintenant 3 générations de téléphones.

Une tranche gauche épurée

Pour finir, sur le dessus, rien qu’un probable micro.

Pas de prise casque sur le dessus

Comparaison avec le Fairphone 3+

Au rayon des similarité, on va commencer par la taille. Le Fairphone 4 a pris un tout petit peu d’embonpoint pour faire peu ou prou la même taille que le Fairphone 3+ avec sa coque.

Comparaison de deux générations côte à côte

Sans la coque, la différence de taille n’est pas évidente pour autant.

La taille des deux mobiles est très similaire

C’est l’épaisseur qui est la plus remarquable mais les bords arrondis font largement oublier cet embonpoint.

Le Fairphone 4 est légèrement plus épais que son prédécesseur

Côté écran, sans surprise, il a grandi. On peut même dire que c’est le jour et la nuit ! On est peut-être pas au niveau du haut de gamme (ni même de la gamme au même prix) mais la progression est marquante.

Le Fairphone 4 en profite pour accueillir un écran plus grand

À l’usage, le Fairphone 4 est plus réactif, il exploite Android 11 quand son grand frère reste sous Android 10 pour l’instant.

C’est tout pour le premier petit tour du propriétaire. Dans un prochain article, je détaillerai les spécifications. On verra aussi le démontage de la bête et un test de qualité photo qui devrait avoir bien progressé entre ces deux itérations.

Merci de m’avoir lu et encore merci à Sosh pour le prêt !

A propos Namu

Geek, bidouilleur et photographe amateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.